††† Meus Goth †††

Ni Maître Ni Dieu... Réflexion Autour Du Mouvement Gothique - Univers sombre et intimiste

26 avril 2006

Anecdote d'une soirée

« Quel est ton type idéal ? car il y a bien un type de filles que tu préfères aux autres ? me dit-il devant une fille dont toute l'attention est concentrée sur moi, car il espère réaccaparer ses faveurs du moment grâce à ce vilain traquenard. - La fille idéale pour moi, c'est la prochaine. Elle n'est jamais aussi près que lorsque je ne l'espère plus. Mais elle n'est jamais aussi loin que lorsque je voudrais la voir devant moi. Aujourd'hui, j'attends seulement que vienne le jour où elle me surprendra. » Cette ... [Lire la suite]
Posté par Requiem Goth à 11:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 janvier 2007

Questionnement existentiel

J'en viens parfois à me demander si le Mouvement Gothique tel que je me le représente n'existe pas qu'en ma personne et dans mon esprit. Je me demande si je n'incarne pas à moi tout seul l'idéal de pureté philosophique et de fierté esthétique que j'ai forgé moi-même au fil des années. Où sont mes semblables ? Si vous avez réellement la réponse à cette question, si cette interrogation existentielle vous a déjà traversé l'esprit, alors faîtes-moi partager un peu de cette expérience afin que je m'en inspire...
Posté par Requiem Goth à 19:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 juin 2007

De Nos Dérives

L’amour… On le rencontre par hasard. C’est la seule certitude qui m’habite à cette heure. Et je crois que le temps et les mensonges nous le font quitter, alors même que l’on s’y attend. Depuis longtemps ! Mentir c’est facile. Mensonge lorsqu’on fait des promesses… jamais tenues ! Mensonge quand les certitudes, les évidences d’hier sont balayées par la dureté des mots. Mensonge de tous ces projets d’avenir qui nous échappent pour toujours. Et pourtant, tout ce temps, l’on y a cru. Parce qu’on voulait que ça marche. Parce qu’on... [Lire la suite]
Posté par Requiem Goth à 17:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
24 juillet 2007

Autarcie affective

Vivre dans l'autarcie de son couple, c'est lorsque le simple fait d'être ensemble suffit à sa vie pour être comblée, n'avoir d'autre besoin...
Posté par Requiem Goth à 18:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 août 2007

A bout de souffle

L’amour est à bout de souffle, perdu entre la préciosité des sentiments révolus et les espoirs lointains d’une rencontre merveilleuse qui transcendera toutes les autres. Qu’elle les repousse aux tréfonds de l’oubli, où aucun souvenir ne subsiste jamais. En attendant, le présent est imprégné de cette instance de la mémoire qui brille par son absence. L’esprit vit en suspension, comme si en un jour encore récent tout s’était arrêté temporairement, dans la négation des vrais sentiments, ceux qui font mal lorsqu’ils deviennent... [Lire la suite]
Posté par Requiem Goth à 01:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 septembre 2007

Portrait chinois d'un Goth [si j'étais]

Si j’étais un animal ? Un loup.Si j’étais une couleur ? Le rouge, couleur du sang, force de vie et symbole des liens familiaux.Si j’étais une saison ? L’hiver, saison froide et saine.Si j’étais un sentiment... [Lire la suite]
Posté par Requiem Goth à 15:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 novembre 2007

Narcissisme

Comme disait un de mes anciens professeurs de Français au lycée : "Il faut être un peu narcissique dans la vie ; pas trop, mais un peu quand même. Car si nous ne nous aimons pas, qui le fera ?" Bien sûr, c'était une boutade subtilement emprunte de provocation et de malice, mais cela n'enlevait rien à la justesse de ses propos. Certains sont totalement dépourvus de narcissisme, même dans sa forme la plus légère, et n'éprouvent ainsi que plus durement les remarques néfastes qui leur sont faites. D'autres... [Lire la suite]
Posté par Requiem Goth à 22:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 novembre 2007

Persistance amoureuse

Quand l'amour est véritable, un lien se tisse entre deux esprits, par lequel se déverse en nos coeurs tout ce qui rend l'autre indispensable et ce qu'il nous livre de sa personnalité. Ce lien peut être si fort et intense dans un amour fusionnel que nos personnalités s'entremêlent étroitement. A mes yeux, c'est tout cela que l'on ressent en la présence de l'âme-sœur. Après une rupture brutale, même si le lien est rompu, le cœur conserve encore longtemps la persistance de l'autre, et nous ne parvenons plus à faire clairement la part de... [Lire la suite]
Posté par Requiem Goth à 17:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 octobre 2008

Désir d'oubli...

Il y a ces moments enchantés qui font rêver du temps jadis, où le bonheur était à la fête. Quel plaisir funeste que de côtoyer ses fantômes ! Mais surtout, les plus tenaces des songes qui reviennent en mémoire sont ceux-là mêmes que l'on voudrait à tout prix oublier. Il est bien difficile de se pardonner d'avoir aimé tout ce que l'on déteste. Tandis qu'aujourd'hui quelques instants décharnés célèbrent l'innommable et l'infamie, il faut encore parfois supporter que l'illusion mensongère d'une trahison bien sincère s'offre en spectacle... [Lire la suite]
Posté par Requiem Goth à 00:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 février 2009

Saint Graal

Une prédatrice que j'ai connue fut un temps et qui se surnommait elle-même du nom d'une plante carnivore avait répondu que si elle était un cadeau, elle serait la douceur, car elle fait tellement défaut à tant de gens. Douceur et tendresse... Deux trésors si proches qu'ils en sont indissociables ! Nés du don d'autrui envers un être cher, ces deux joyaux que l'on appelle de ses vœux dans toute relation amoureuse sont si inestimables que je vois en eux le Saint Graal... Ce Saint Graal est capable de mettre fin à toutes les souffrances,... [Lire la suite]
Posté par Requiem Goth à 02:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,