††† Meus Goth †††

Ni Maître Ni Dieu... Réflexion Autour Du Mouvement Gothique - Univers sombre et intimiste

13 mars 2009

Fièvre vitale

L'or du soir s'écoule ainsi de l'éther d'hiver
Aux prunelles bénies d'absinthe de ma belle...
En cette vallée de larmes où l'on se terre,
Tes mains, ma muse, portent mes rêves d'éternel.
Icône vitale, dorée au fil de l'amour,
Tu embrasses mon cœur, tu embrases mon âme,
Illuminant sans cesse chacun de mes jours.
Amour d'un jour, amour toujours, pour toi Ma Femme !


RequieM Go†h Image Poème Fièvre vitale Gothique Fée

Posté par Requiem Goth à 20:05 - Poésie - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Adorablement touchant!

    Posté par Vampirounette, 29 mars 2009 à 22:41
  • Je ne mea lasse pas de le lire...je suis toute émue à chaque lecture....merci mon amour...

    Posté par TiteBisounourse, 09 avril 2009 à 12:46
  • La fée camomille

    Un petit clin d'oeil qui m'est destiné D'ailleurs...en y songeant...je pensais changer de pseudo en celui-ci, à savoir La-Fée-Camomille...qu'en dis-tu?

    Posté par TiteBisounourse, 17 avril 2009 à 14:50

Poster un commentaire